Tribune Tendance
En cours de lecture
Alerte : situation critique pour des clients de Desjardins
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Alerte : situation critique pour des clients de Desjardins

Sophie Demers
Capture decran le 2024 05 06 a 12.45.04

De nouvelles informations peu réjouissantes ont été communiquées aux clients de Desjardins : l’organisation prévoit la fermeture de 10 autres centres de service. Cette décision affecte surtout la région du Bas-Saint-Laurent. Globalement, Desjardins projette de fermer près d’un tiers de ses succursales au Québec d’ici à 2026, dans le cadre d’une stratégie visant à favoriser les services bancaires numériques. Les fermetures commenceront le 6 juin, en débutant par les centres situés dans les MRC de Témiscouata et des Basques, et continueront ensuite progressivement.”

D’après Nicolas Cervant Caron, président du conseil d’administration de la Caisse du Témiscouata, les fermetures annoncées entraîneront la suppression d’environ dix emplois.

Desjardins a justifié dans un courriel les fermetures annoncées, soulignant que l’utilisation des comptoirs caissiers ne représente désormais que 1 % du volume transactionnel, tandis que celle des guichets automatiques est à peine supérieure, à 3 %.

L’institution financière a également précisé qu’elle mettrait en place plusieurs mesures pour faciliter cette transition : automatisation des transactions, accompagnement personnalisé, et formations sur l’utilisation de la plateforme Accès D, a expliqué le président du conseil d’administration de la Caisse du Témiscouata. Il a ajouté que des services de transport temporaire pourraient être offerts selon les besoins entre différentes municipalités afin de faciliter l’accès aux points de service restants.

Gabriel Belzile, maire de Saint-Clément, a exprimé lundi matin peu de surprise face à la fermeture de ce service dans sa municipalité, tout en soulignant les difficultés que cela engendrerait, notamment pour les entreprises locales et la population âgée. « Au début, l’objectif de Desjardins en ouvrant des caisses populaires en région était de rapprocher les services financiers des communautés. Aujourd’hui, nous assistons à un éloignement de ces mêmes services », a-t-il déclaré.

Roger Martin, le maire de Saint-Mathieu-de-Rioux, a également exprimé ses inquiétudes, estimant que certaines personnes seraient plus affectées que d’autres par ces changements. Il a souligné que la succursale de sa municipalité enregistrait encore plus de 200 transactions par mois, bien que leur nombre ait considérablement diminué. “Les transactions ont beaucoup, beaucoup baissé,” a-t-il précisé.

Voici maintenant les succursales qui seront prochainement fermées:

Saint-Fabien

Saint-Gabriel

Saint-Mathieu-de-Rioux

Saint-Éloi

Saint-Clément

Saint-Épiphane*

Saint-Modeste*

Saint-Arsène*

Saint-Louis-du-Ha!-Ha!

Rivière-Bleue

* Ces centres de services offraient seulement des services-conseils

Source: Monfric, Radio Canada

Défiler vers le haut