Tribune Tendance
En cours de lecture
Annie Villeneuve raconte sa première rencontre avec René Angélil et cela révèle beaucoup sur lui.
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Annie Villeneuve raconte sa première rencontre avec René Angélil et cela révèle beaucoup sur lui.

Hanane Kabbab
annie villeneuve ouvre ton jeu

Annie Villeneuve, la chanteuse bien-aimée du Québec, a partagé une anecdote touchante sur sa première rencontre avec le célèbre impresario René Angélil lors de son passage récent sur le balado “Ouvre ton jeu” animé par Marie-Claude Barrette. L’épisode a permis d’explorer non seulement des moments clés de sa carrière mais aussi des interactions personnelles significatives qui ont marqué son parcours.

 

Au début de sa carrière, lors d’une rencontre qui semble avoir été déterminante, René Angélil, connu pour avoir été le manager et mari de Céline Dion, a offert son soutien à la jeune artiste en lui donnant son numéro de téléphone personnel.

 

« Rapidement quand j’ai rencontré René Angélil, il m’a donné son numéro de téléphone personnel et il m’a dit: “Tu m’appelles quand tu veux si tu as besoin.” Donc c’était ça mon joker à moi. Il était dans ma petite poche, » a raconté Annie avec une pointe de nostalgie.

 

Annie a confessé avoir gardé le numéro de René dans son téléphone, voyant en lui une bouée de sauvetage potentielle pour des conseils ou un soutien. Cependant, elle avoue ne jamais avoir fait le pas de l’appeler, partagée entre l’admiration et une certaine réserve : « Encore aujourd’hui j’ai son numéro de téléphone dans mon cellulaire.

 

Je me suis toujours dit je vais l’appeler quand je vais décider que j’en aurai besoin, pour m’aider parce que je ne comprends plus rien ou pour peut-être me conseiller pour aller plus loin. Puis finalement je n’ai jamais appelé René. J’ai toujours eu peur de tout ce qu’il pouvait peut-être m’apporter. »

 

Elle a également réfléchi à la vie de Céline Dion, considérant que ce style de vie n’était pas celui qu’elle désirait pour elle-même : « En voyant Céline aussi, ce n’était pas la vie que je voulais. »

 

Ce récit révèle non seulement la générosité de René Angélil en tant que mentor dans l’industrie de la musique, mais aussi les choix personnels et les dilemmes auxquels les artistes sont confrontés en naviguant dans leur carrière. L’histoire d’Annie Villeneuve met en lumière la complexité des relations dans le monde du spectacle et la profonde impression que des figures comme René Angélil peuvent laisser sur ceux qu’ils choisissent de soutenir.

 

Annie Villeneuve continue de captiver le public avec sa musique et sa voix, tout en se préparant à accueillir son deuxième enfant, un garçon, dont l’annonce a également été faite durant le même épisode du balado. La communauté de ses fans et de ses proches lui adresse leurs félicitations et leurs meilleurs vœux.

 

 

Source : Vdettesquebec

Défiler vers le haut