Tribune Tendance
En cours de lecture
Est-ce que le manque de fer agit sur le sommeil ?
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Est-ce que le manque de fer agit sur le sommeil ?

Avez-vous déjà entendu dire que le manque de fer pourrait affecter la qualité de votre sommeil? Selon diverses recherches, un déficit en fer peut effectivement conduire à des troubles du sommeil. Penchons-nous ensemble sur cette question.

Le fer, un élément clé pour le sommeil

Le fer est un minéral essentiel pour notre corps, jouant un rôle crucial dans la production de l’hémoglobine, cette protéine qui permet à nos globules rouges de transporter l’oxygène dans tout notre organisme. Un manque de fer peut donc affecter l’oxygénation de nos tissus, y compris notre cerveau, ce qui peut nous amener à souffrir de troubles du sommeil.

Troubles du sommeil : la conséquence d’un manque de fer

Lorsque le corps manque de fer, différents troubles du sommeil peuvent survenir. On parle notamment d’insomnie, cette incapacité à s’endormir ou à rester endormi pendant une période suffisamment longue pour se sentir reposé. L’insomnie peut se traduire par des difficultés à se concentrer pendant la journée, une irritabilité accrue et une baisse de l’énergie.

Un autre trouble courant est le syndrome des jambes sans repos. Ce trouble neurologique se caractérise par une envie irrésistible de bouger les jambes, généralement accompagnée de sensations désagréables. Ces symptômes apparaissent principalement le soir ou la nuit, perturbant considérablement le sommeil.

Comment pallier le manque de fer

Heureusement, il est possible de lutter contre ces troubles en palliant le manque de fer. Augmenter sa consommation de viandes rouges, de légumes à feuilles vertes comme les épinards, les fruits (comme ceux-ci) ou encore de légumineuses comme les lentilles, peut aider à augmenter son apport en fer. Dans certains cas, la prise de compléments alimentaires peut être recommandée, mais toujours sous surveillance médicale.

Conclusion

Voir aussi

Le manque de fer n’est pas à prendre à la légère, surtout si vous souffrez de troubles du sommeil. Veillez à maintenir un apport en fer adéquat dans votre alimentation pour garantir des nuits paisibles et reposantes. Consultez un professionnel de santé si vous avez des doutes ou des inquiétudes.

Sources :

  • Allen RP, Walters AS, Montplaisir J, et al. Restless legs syndrome prevalence and impact: REST general population study. Arch Intern Med. 2005;165(11):1286-1292.
  • O’Keeffe M, St-Onge MP. Sleep duration and disorders in pregnancy: implications for glucose metabolism and pregnancy outcomes. Int J Obes (Lond). 2013;37(6):765-770.

N’oubliez pas, votre santé est précieuse. Prenez-en soin!

Défiler vers le haut