Tribune Tendance
En cours de lecture
Excuses officielles du patron de la F1 après un week-end mouvementé au Grand Prix
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Excuses officielles du patron de la F1 après un week-end mouvementé au Grand Prix

Sophie Demers
Capture decran le 2024 06 13 a 09.48.48 Excuses officielles du patron de la F1 après un week-end mouvementé au Grand Prix

Le week-end du Grand Prix à Montréal s’est mal déroulé, selon le Journal de Montréal. Face aux multiples incidents survenus, le directeur de la Formule 1 a présenté ses excuses pour les désagréments causés durant cet événement.

D’après Autosport, Stefano Domenicali, le président de la Formule 1, a présenté ses excuses aux équipes impliquées. Par ailleurs, le Journal de Montréal rapporte que de nombreuses plaintes ont été émises concernant les problèmes de communication entre le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et les organisateurs de l’événement.

Des membres d’équipe et des invités ont été bloqués pendant plusieurs heures lorsque les autorités ont fermé les accès au circuit Gilles-Villeneuve durant les journées de vendredi et samedi. En plus, du matériel a été endommagé suite à des fuites d’eau dans les installations, causées par la pluie.

Le promoteur du Grand Prix a aussi été critiqué par la Fédération internationale de l’automobile (FIA) pour l’intrusion de spectateurs sur le circuit pendant le tour d’honneur de Max Verstappen, le vainqueur de la course de dimanche dernier.

Le week-end du Grand Prix à Montréal a été calamiteux, portant un coup sévère à l’image de la ville en seulement quelques jours.

L’affaire des terrasses fermées a grandement contribué à ce désastre. En effet, de nombreux établissements, y compris le restaurant Ferreira, ont vu leurs terrasses être soudainement fermées en plein service par le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).

« Ils choisissent le vendredi du Grand Prix pour intervenir, alors que notre restaurant est comble. Devant tous nos clients, ils nous demandent d’évacuer la terrasse. Il est 21 heures et nous sommes au maximum de notre capacité », a déploré Sandra Ferreira, directrice des opérations chez Ferreira, dans une vidéo qui a rapidement fait le tour du web.

Les réactions ont été nombreuses et plusieurs personnalités ont ouvertement critiqué Valérie Plante.

Source: Mon Fric – Journal De Montreal

 

 

Défiler vers le haut