Tribune Tendance
En cours de lecture
Fin de collaboration entre le 98,5 FM et MC Gilles
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Fin de collaboration entre le 98,5 FM et MC Gilles

Sophie Demers
gillesccc

La voix de MC Gilles ne résonnera plus sur les ondes du 98,5 FM. La direction de la station leader de Cogeco Média a mis fin à sa collaboration avec le chroniqueur emblématique, mercredi matin, selon un mémo interne dévoilé par La Presse.

Dans un message succinct adressé au personnel, il est annoncé que MC Gilles, auparavant présent dans l’émission Le Québec maintenant animée par Patrick Lagacé, ne sera plus à l’antenne. “En raison de circonstances professionnelles internes, la collaboration entre Cogeco Média et MC Gilles a pris fin le mardi 9 avril. Il n’y aura pas de remplaçant avant la clôture de la saison en cours. Il n’y aura pas d’autre déclaration sur ce sujet”, est-il spécifié dans l’email distribué mercredi matin aux employés du 98,5 FM.

Sur Facebook, MC Gilles a réagi à son licenciement en confirmant que c’était la décision de Cogeco Média de mettre fin à leur collaboration. Il a expliqué ressentir une impossibilité psychologique de continuer à travailler dans les conditions actuelles de l’émission de fin de journée, évoquant un environnement de travail qui s’est “détérioré ces derniers mois”. “Un événement a été en contradiction avec mes principes et j’ai fait part de mon mécontentement, ce qui n’a pas été bien reçu. Par égard pour les individus impliqués, je ne m’étendrai pas davantage, bien que je regrette d’être désigné comme responsable dans cette affaire,” a-t-il ajouté, tout en exprimant son souhait de succès à l’équipe de l’émission pour le reste de la saison.

 

Voici son message:

Vous me connaissez, je suis un gars transparent qui a toujours dit les choses telles qu’elles le sont. C’est donc avec étonnement que j’ai appris, mardi soir, que j’étais remercié par Cogeco médias. Ce n’est pas ma décision. Et je suis attristé de perdre le lien privilégié que j’avais avec vous les auditeurs. J’ai de la peine, aussi, de devoir dire aurevoir à mes collègues, que j’appréciais au plus haut point et avec qui j’ai partagé des moments extraordinaires en ondes et hors d’ondes ces 19 dernières années. Vous comprendrez que dans les circonstances, je ne peux pas m’étendre sur le pourquoi du comment. Mais disons simplement que le climat s’est considérablement envenimé ces derniers mois et qu’il m’était devenu impossible psychologiquement de travailler à l’émission du retour.
Une situation a heurté mes valeurs et je l’ai exprimé, ce qui n’a pas plu. Par respect pour les gens concernés, je ne donnerai pas plus de détails mais je trouve fort dommage d’être le bouc émissaire dans cette histoire. Je souhaite néanmoins à l’équipe du retour tout le succès du monde pour ce dernier droit de la saison.
Source: Croustillant, La Presse
Défiler vers le haut