Tribune Tendance
En cours de lecture
Hausse des Vols de Cartes Bancaires chez les Aînés : Méfiez-vous de l’Arnaque à l’Horodateur
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Hausse des Vols de Cartes Bancaires chez les Aînés : Méfiez-vous de l’Arnaque à l’Horodateur

Hanane Kabbab
accAccrocheFacebook0x0a390394276 w1200h630c1 1024x538 1 Hausse des Vols de Cartes Bancaires chez les Aînés : Méfiez-vous de l'Arnaque à l'Horodateur

La malveillance ne connaît pas de répit, et aujourd’hui, c’est une nouvelle forme d’escroquerie qui inquiète particulièrement : l’arnaque à l’horodateur. Cette technique de vol de carte bancaire se répand et cible surtout les personnes âgées lorsqu’elles paient leur place de stationnement.

 

Les escrocs, en adaptant leurs méthodes aux habitudes quotidiennes des citoyens, ont trouvé dans les horodateurs un terrain de chasse favorable. Le scénario est souvent le même : une personne âgée, concentrée sur le paiement de sa place de stationnement, est abordée par un individu qui profite de ce moment de distraction pour subtiliser sa carte bancaire.

 

Dans des villes comme Auch et Toulouse, les cas se sont multipliés. À Toulouse par exemple, un homme de 28 ans a été récemment arrêté après avoir réussi à dérober pas moins de 18.000 euros à des aînés en utilisant cette technique. La manœuvre est trompeusement simple : le voleur mémorise le code PIN lors du paiement, puis détourne l’attention de sa victime sous un prétexte fallacieux, souvent un faux dysfonctionnement de la machine. L’arnaqueur fait alors croire que l’horodateur a avalé la carte alors qu’il l’a habilement dérobée.

 

 

Face à cette recrudescence d’attaques sournoises, les forces de l’ordre et les autorités appellent à une prudence accrue. Il est conseillé aux usagers, et en particulier aux seniors, de faire preuve d’une grande vigilance lors de l’utilisation des horodateurs : protéger le clavier lors de la saisie du code, ne pas se laisser distraire par des inconnus et vérifier toujours que la carte a bien été récupérée après le paiement.

 

Cette forme d’escroquerie vient nous rappeler que les risques ne se limitent pas au monde virtuel et que nos gestes les plus routiniers peuvent devenir des occasions pour les fraudeurs. En ces temps où la prudence est de mise, gardons à l’esprit que la sécurité commence par les petites actions de vigilance au quotidien.

 

Défiler vers le haut