Tribune Tendance
En cours de lecture
Katherine Levac sous le feu des critiques : Le Devoir démolit son nouveau spectacle
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Katherine Levac sous le feu des critiques : Le Devoir démolit son nouveau spectacle

L’humoriste Katherine Levac a récemment lancé son tout nouveau one-woman-show avec beaucoup d’attentes et d’anticipation de la part de ses fans. Cependant, malgré sa popularité générale, son spectacle a été sévèrement critiqué par le média « Le Devoir », ce qui a surpris bon nombre de ses admirateurs.

 

Le journaliste Étienne Paré, du Devoir, n’a pas hésité à exprimer son opinion franche sur le spectacle de Katherine Levac. Dans ses critiques, il souligne que bien que l’humoriste ait tenté d’explorer des terrains nouveaux, ses efforts sont souvent tombés à plat. Il déplore un manque d’audace et de dynamisme dans le spectacle, le qualifiant de « mou, redondant et paresseux ». Une critique sévère qui contraste avec la réputation habituellement positive de Katherine Levac.

 

Paré va même jusqu’à questionner la présence de l’humoriste qu’il connaissait habituellement, celle qui excelle dans les références culturelles décalées et les blagues piquantes. Il exprime sa déception face à ce qu’il considère comme un spectacle en deçà des attentes pour une artiste aussi talentueuse.

 

Cependant, toutes les critiques ne sont pas négatives. « La Presse » a, quant à elle, salué le spectacle de Katherine Levac en lui attribuant une excellente note de 8,5 sur 10, ce qui montre que les avis peuvent diverger d’un média à l’autre.

 

Face à ces critiques contrastées, il est important de se faire sa propre opinion en assistant au spectacle. Malgré la déception exprimée par certains, de nombreux fans de Katherine Levac continuent de soutenir leur humoriste préférée et sont impatients de découvrir son nouveau spectacle.

 

Voir aussi

Ainsi, si vous souhaitez vous procurer des billets pour « L’homme de ma vie », le nouveau spectacle de Katherine Levac, vous pouvez le faire en suivant ce lien.

 

 

Source: Comédie Geek

Défiler vers le haut