Tribune Tendance
En cours de lecture
La journaliste Louise Cousineau nous a quittés
Tribune Tendance
Tribune Tendance

La journaliste Louise Cousineau nous a quittés

Le monde du journalisme est en deuil après l’annonce du décès de Louise Cousineau, survenu lundi en fin de journée, après un combat courageux contre des problèmes de santé. Ancienne chroniqueuse télé pour La Presse, Louise Cousineau a marqué de son empreinte indélébile le paysage médiatique québécois, grâce à sa plume incisive et son regard aiguisé sur l’univers télévisuel.

Avec une carrière riche et diversifiée, Mme Cousineau a également apporté sa contribution à des publications renommées telles que Le Petit Journal, La Patrie et TV Hebdo, où son analyse des programmes télévisés a été suivie par des milliers de lecteurs. Sa voix était également connue des auditeurs de CKAC et du 98,5 FM, où elle partageait l’antenne avec Paul Arcand pour des chroniques qui ne laissaient personne indifférent.

Connue pour son intégrité journalistique et son indépendance d’esprit, Louise Cousineau n’hésitait pas à exprimer son avis, que ses critiques soient élogieuses ou moins favorables. Sa capacité à juger avec justesse et sans complaisance les productions télévisuelles faisait d’elle une figure respectée et parfois crainte dans le milieu de la télévision. Elle incarnait le rôle essentiel du critique, celui de guider le public dans ses choix télévisuels tout en stimulant une réflexion plus large sur le contenu proposé par les médias.

Le décès de Louise Cousineau laisse un vide important dans le monde journalistique. Sa vision critique, son engagement pour un journalisme de qualité et sa passion pour la télévision ont inspiré de nombreux professionnels et amateurs du domaine. Son héritage perdurera à travers les générations de journalistes qui ont eu la chance de croiser son chemin ou de s’inspirer de son travail.

En cette période de tristesse, nos pensées se tournent vers sa famille, ses proches, et tous ceux qui ont eu le privilège de connaître Louise Cousineau non seulement comme journaliste, mais aussi comme personne. Son départ marque la fin d’une époque pour le journalisme québécois, mais son influence et ses écrits continueront de résonner longtemps dans les mémoires.

Louise Cousineau était plus qu’une voix ou une plume ; elle était une présence incontournable dans le paysage culturel québécois, dont la contribution au journalisme et à la critique télévisuelle restera un modèle de rigueur, d’honnêteté et de passion. Elle sera profondément manquée.

Voir aussi

 

  

 

Source : Petitpetitgamin
Défiler vers le haut