Tribune Tendance
En cours de lecture
La journaliste Sophie Durocher révèle qu’elle est en deuil depuis quelques jours.
Tribune Tendance
Tribune Tendance

La journaliste Sophie Durocher révèle qu’elle est en deuil depuis quelques jours.

Hanane Kabbab
sophie durocher e1630596321656 1024x596 1

La communauté journalistique et les lecteurs de Sophie Durocher sont en deuil suite à l’annonce de la mort de sa mère, Pauline Perras. Sophie, une figure respectée dans les médias québécois, a partagé la nouvelle sur ses réseaux sociaux, rendant hommage à sa mère et au processus de l’aide médicale à mourir, une procédure qu’elle a choisie pour ses derniers moments.

 

Pauline Perras est décédée le 12 avril à l’âge de 95 ans. Selon les mots de Sophie, sa mère a reçu une aide médicale à mourir à l’hôpital juif de Montréal, mettant fin à sa vie avec dignité et dans la paix, entourée de l’attention bienveillante du personnel médical, notamment du Dr Cohen.

 

Sophie a exprimé sa gratitude envers les législateurs, spécifiquement envers Véronique Hivon, pour leur rôle dans la légalisation de l’aide médicale à mourir au Québec. Cette loi permet aux individus de choisir de manière éclairée et respectueuse la manière de conclure leur parcours de vie.

 

La nouvelle a suscité une vague de soutien de la part des lecteurs et des collègues de Sophie, nombreux à offrir leurs condoléances via les réseaux sociaux. La perte d’un parent est un moment d’intense tristesse, mais aussi l’occasion de célébrer la vie et de remercier ceux qui aident à rendre les moments de fin de vie aussi paisibles que possible.

 

Nos pensées vont à Sophie Durocher et à sa famille pendant cette période difficile. Nous leur souhaitons force et paix à travers leur deuil.

Défiler vers le haut