Tribune Tendance
En cours de lecture
Les Dernières Nouvelles de Marc-André Coallier
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Les Dernières Nouvelles de Marc-André Coallier

Sarah Saint-Pierre
Capture decran 2024 04 30 111159

Marc-André Coallier, bien connu pour son rôle d’animateur de l’émission “Le Club des 100 watts” entre 1988 et 1994, est actuellement sous les feux de la rampe avec la pièce “Ils étaient dix”. Cette production rencontre un succès remarquable lors de sa tournée. Au-delà de sa carrière sur les ondes et à la télévision, Marc-André s’investit pleinement dans le théâtre, particulièrement au Théâtre de la Marjolaine, qu’il dirige depuis son acquisition en 2003.

Dans une récente entrevue pour le magazine 7 Jours, il partage ses expériences et projets actuels, notamment sur le fait de pouvoir se concentrer uniquement sur son jeu d’acteur dans la pièce en cours.

«Ça me change de ne pas produire et de juste jouer et savourer ce moment-là, parce que, même quand je suis à La Marjolaine, je m’assure que le monde est content», confie-t-il.

L’été s’annonce chargé pour Marc-André, qui prépare activement la nouvelle saison de son théâtre à Eastman, Québec. Le coup d’envoi sera donné le 14 juin avec la comédie “Peut contenir des traces d’égo”, suivie par le théâtre musical “Les nonnes” qui fera son retour le 14 août. Son théâtre accueillera également des représentations au Théâtre Lionel-Groulx à Sainte-Thérèse et au Rideau Vert.

Marc-André valorise également l’implication familiale dans la gestion du théâtre. Ses fils, Émile et Étienne, y travailleront cet été, respectivement comme plongeur et à la billetterie, suivant ainsi les pas de leurs aînés, Alice et Louis, enfants de Marc-André et Anne Dorval. Alice, devenue comédienne, et Louis, ébéniste, ont également contribué aux activités familiales dans le passé.

Par ailleurs, il donne des nouvelles rassurantes de son père, Jean-Pierre Coallier, ancien animateur renommé.

«Il est en pleine forme. Il a 86 ans. Il prend ça relax. Il s’est mis à faire des dessins», révèle Marc-André.

Jean-Pierre Coallier, qui a commencé sa carrière comme caricaturiste, contribue toujours activement à la communauté en créant des dessins pour le CHUM, où il est parrain d’honneur. Ces œuvres, destinées à stimuler les facultés cognitives, totalisent déjà près de 600 créations en quatre ans.

Cette nouvelle phase de la carrière de Marc-André Coallier promet donc de captiver et de divertir son public tout en permettant à sa famille de continuer à s’impliquer dans l’univers théâtral qu’il chérit tant.

Source: 7 jours et Rose Pingouin

Défiler vers le haut