Tribune Tendance
En cours de lecture
Les mots de Léane Labrèche font pleurer Jean-Philippe Wauthier
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Les mots de Léane Labrèche font pleurer Jean-Philippe Wauthier

Sophie Demers
jeanphillipewathier e1715374520707

Léane Labrèche-Dor est une actrice, scénariste et réalisatrice canadienne, active principalement dans le domaine du cinéma et de la télévision québécoise. Elle est née le 6 septembre 1985 à Montréal, Québec. Elle est la fille de l’acteur et humoriste Marc Labrèche, ce qui lui a probablement donné un goût précoce pour les arts de la scène.

Léane est surtout connue pour son travail à la télévision, notamment dans des séries comme “Les Bobos” où elle joue aux côtés de son père, et “Série Noire” qui a été très bien accueillie par la critique. Elle a également travaillé comme scénariste et réalisatrice sur divers projets, prouvant sa polyvalence dans l’industrie.

Labrèche-Dor a également une présence notable au théâtre, où elle a participé à plusieurs productions majeures à Montréal. Son travail est souvent marqué par un mélange d’humour et de gravité, traitant des thèmes profonds avec une touche légère et accessible.

labreche

Léane Labrèche-Dor a récemment marqué les esprits lors de son passage dans l’émission “Bonsoir, bonsoir!”. Sa conversation avec l’animateur Jean-Philippe Wauthier a pris une tournure particulièrement émouvante quand elle a partagé des souvenirs de sa mère adorée, Fabienne Dor, disparue alors qu’elle n’avait que 16 ans. Dans un échange émouvant empreint de sincérité, Léane Labrèche-Dor, fille de Marc Labrèche, confie son chagrin à l’idée que sa mère ne rencontrera jamais ses futurs enfants.

« Je ne peux pas croire que ma mère ne verra pas mes enfants. J’ai toujours voulu des enfants », partage-t-elle. Elle évoque avec admiration sa mère, qu’elle décrit comme exceptionnelle : « J’avais vraiment une mère incroyable ! » Léane exprime également le sentiment de vide dû à l’absence de soutien maternel dans les étapes clés de sa vie, en particulier la maternité, soulignant combien elle aurait aimé recevoir les encouragements de sa mère lors de ces moments précieux. «J’aurais vraiment aimé avoir l’espère de ‘Hey, tu fais bien ça! Tu es correcte!’»

Elle met en lumière l’importance irremplaçable de l’amour maternel, déclarant qu’il n’existe rien de comparable : « Mais je pense que l’amour d’une mère, quand on a la chance de l’avoir comme j’ai eu la chance de l’avoir, rien ne peut égaler cela. » La comédienne aborde aussi l’impact émotionnel persistant de la perte de sa mère, confiant qu’elle ressent encore souvent le besoin de lui parler : « Parfois, je me dis… c’est dans ces moments-là que je voudrais pouvoir appeler ma mère ! J’aurais besoin de parler à maman. »

Malgré sa douleur, Léane exprime sa gratitude pour les précieux moments vécus et l’amour reçu de sa mère, préférant cela à une relation moins sincère : « Je préfère avoir eu 16 ans avec une mère qui m’aimait et qui me donnait tout ce qu’elle pouvait, plutôt que de vivre toute une vie dans une relation qui n’est pas sincère, humaine ou bonne. Je me sens privilégiée malgré tout. »

Revivez une partie de ce moment émouvant :

 

Afficher cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Bonsoir bonsoir ! (@bonsoirbonsoirrc)

Source: 7 Jours, Instagram Bonsoir Bonsoir

Défiler vers le haut