Tribune Tendance
En cours de lecture
L’hiver n’aurait peut-être pas dit son dernier mot au Québec
Tribune Tendance
Tribune Tendance

L’hiver n’aurait peut-être pas dit son dernier mot au Québec

Alors que le Québec s’apprête à saluer l’arrivée prochaine du printemps, les prévisions météorologiques suggèrent que l’hiver pourrait encore réserver quelques surprises. Selon les dernières données de MétéoMédia, bien que le mois de mars ait commencé avec une douceur remarquable, les Québécois ne devraient pas encore ranger leurs manteaux d’hiver.

 

La tendance actuelle indique que les températures resteront agréablement au-dessus des normales saisonnières, oscillant entre 4 et 6 degrés plus chaudes que la moyenne habituelle pour cette période de l’année. Ce réchauffement précoce pourrait laisser présager un printemps hâtif, mais les experts météorologiques conseillent de rester vigilants.

 

Bien que le climat semble clément jusqu’à l’équinoxe de printemps prévu le 19 mars, un revirement météorologique est possible juste après cette date. Les prévisions à long terme suggèrent un changement significatif dans la configuration atmosphérique, notamment dans l’ouest du Canada où une hausse des températures est attendue. Cependant, le Québec pourrait ne pas bénéficier de cet adoucissement, car le déplacement du courant-jet pourrait entraîner une baisse des températures sous les normales saisonnières, avec des valeurs avoisinant les 3 °C dans le sud de la province.

 

image

Cette possible chute de température soulève la question du retour de la neige. Alors que les systèmes à venir sont prédits de faible intensité, ils pourraient néanmoins suffire à apporter de nouvelles précipitations neigeuses, surtout si les températures chutent en dessous du point de congélation.

 

Les Québécois, habitués aux caprices de Mère Nature, savent que l’hiver dans la Belle Province peut être imprévisible et parfois long. Ainsi, même si le printemps est à l’horizon, il est judicieux de rester préparé à toutes les éventualités, surtout en cette période de transition où les conditions météorologiques peuvent rapidement changer.

Voir aussi

image

Bien que les signes avant-coureurs du printemps soient là, avec des journées qui s’allongent et un mercure qui grimpe, il est prudent de garder l’équipement hivernal à portée de main. Le Québec pourrait bien réserver encore quelques sursauts hivernaux avant de céder définitivement sa place aux jours ensoleillés et aux températures plus clémentes du printemps.

 

Source: MétéoMédia

Défiler vers le haut