Tribune Tendance
En cours de lecture
Majeur: le gouvernement fait volte-face pour la mention X sur les pièces d’identité
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Majeur: le gouvernement fait volte-face pour la mention X sur les pièces d’identité

Dans un revirement inattendu, le gouvernement québécois a annoncé une mise à jour significative concernant l’identification des personnes transgenres et non binaires sur les pièces d’identité officielles. Cette décision permet désormais l’inclusion du marqueur de genre ‘X’ sur les permis de conduire et les cartes d’assurance maladie, une évolution majeure de la politique qui avait été initialement mise en pause.

Historiquement, le débat sur l’intégration du marqueur X a été un sujet de discussion prolongé au Québec, avec des implications profondes pour les droits et la reconnaissance des personnes trans et non binaires. Le gouvernement de François Legault, ayant précédemment indiqué qu’aucune décision ne serait prise avant la livraison du rapport final du comité de sages sur l’identité de genre en 2025, a pris de court l’opinion publique et les militants en accélérant le processus.

La ministre de la Famille, Suzanne Roy, qui est également responsable du comité sur l’identité de genre, a confirmé cette avancée. Elle a souligné que la décision a été prise en réponse à un consensus clair parmi les membres du comité, reflétant une volonté collective de reconnaître et de valider légalement l’identité des personnes non binaires et transgenres sans plus attendre.

La mesure adoptée permet aux individus qui ne s’identifient pas exclusivement comme masculins ou féminins d’avoir la liberté de choisir un marqueur de genre ‘X’, symbolisant une option non binaire, sur leurs documents d’identification principaux. Cette option était déjà disponible pour les certificats de naissance et d’autres documents officiels, mais son extension aux permis de conduire et aux cartes d’assurance maladie marque un pas significatif vers une plus grande équité et reconnaissance légale.

Cette décision est saluée par les défenseurs des droits LGBTQ+, qui voient en elle une victoire importante pour la visibilité, la reconnaissance et le respect des personnes trans et non binaires. Elle est perçue comme une étape cruciale dans la lutte pour l’égalité des droits et la validation de l’identité de genre dans tous les aspects de la vie civile et légale.

Le gouvernement québécois, en prenant cette initiative, envoie un message fort en faveur de l’inclusion et de la diversité, reconnaissant officiellement l’importance de respecter et de refléter l’identité de genre de tous les citoyens dans leurs documents légaux. Cette évolution est un reflet des changements sociétaux en cours et de l’engagement envers les principes d’égalité et de non-discrimination.

Voir aussi

En conclusion, l’introduction du marqueur X sur les permis de conduire et les cartes d’assurance maladie au Québec est une réforme majeure qui non seulement respecte mais aussi célèbre la diversité des identités de genre. C’est un pas en avant vers une société plus inclusive, où chaque individu est reconnu et valorisé dans sa singularité.

Source: Radio-Canada

Défiler vers le haut