Tribune Tendance
En cours de lecture
Malgré un salaire annuel de 82 000 $, une jeune femme peine à boucler son budget
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Malgré un salaire annuel de 82 000 $, une jeune femme peine à boucler son budget

Sophie Demers
Capture decran le 2024 05 01 a 13.38.59

Buzzfeed a relayé l’histoire de Haley, une jeune New-Yorkaise de 25 ans qui travaille comme spécialiste du marketing numérique et gagne 82 500 $ par an, a-t-elle expliqué.

Haley a partagé qu’elle gère scrupuleusement son budget en utilisant un logiciel de planification financière, ce qui lui permet de suivre chaque dépense avec précision. Elle a calculé que ses dépenses hebdomadaires s’élèvent à 600 $, tandis que son loyer actuel est de 1050 $. Ce montant augmentera prochainement pour atteindre 1475 $. En outre, elle et son conjoint allouent 500 $ par mois pour leurs dépenses en épicerie, et les frais pour la nourriture et la litière de leurs chats s’élèvent à environ 100 $ mensuellement. Hailey consacre 100 $ par semaine à ses séances de thérapie et dépense 225 $ mensuellement pour l’essence. En plus, elle effectue des paiements de voiture s’élevant à environ 1 000 $ par mois et rembourse environ 1 900 $ mensuels pour ses prêts étudiants.

Hailey admet que, malgré une situation financière meilleure que celle de beaucoup de ses pairs, son pouvoir d’achat reste limité. Elle précise : « L’argent que je gagne aujourd’hui ne correspond pas à ce que gagnaient les générations précédentes à mon âge, tandis que le coût de la vie a considérablement augmenté. Ce n’est pas que la génération Z ne veut pas travailler, mais nous rejetons simplement certaines normes de travail acceptées par les générations antérieures. Travailler 80 heures pour un poste qui en requiert 40, c’est de l’exploitation. De plus, pour beaucoup d’entre nous, le travail ne devrait pas être le centre de notre existence. Je mets des limites au travail pour profiter de la vie hors du bureau. »

Hailey, qui prévoit d’emménager bientôt avec son partenaire, anticipe la nécessité de rester rigoureuse avec son budget : « Mon copain et moi voulons débuter notre vie commune, mais mes prêts étudiants sont un frein majeur. Le paiement minimum, même après refinancement, est de 1 000 $ par mois. Bien que nos salaires soient bons pour notre âge, les coûts restent élevés avec ce que nous devons allouer à nos dépenses. Acheter une maison reste inenvisageable pour au moins six ans, et même organiser un mariage semble hors de portée. »

Hailey a souligné que de nombreux influenceurs promeuvent un mode de vie peu accessible : « Les créateurs de contenu présentent un aperçu idéalisé de leur vie, et il est facile d’oublier qu’ils ont plusieurs essais pour perfectionner leur image finale. Je tente de me rappeler que mes priorités et ma situation sont différentes des leurs, et cela ne pose aucun problème. »

En résumé, si vous percevez un salaire que vous considérez comme respectable mais éprouvez des difficultés à joindre les deux bouts, sachez que vous n’êtes pas seul dans cette situation !

Source: Monfric, Buzzfeed

Défiler vers le haut