Tribune Tendance
En cours de lecture
Michel Courtemanche parle ouvertement de ses défis liés à la consommation
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Michel Courtemanche parle ouvertement de ses défis liés à la consommation

Sophie Demers
michelcourte

Michel Courtemanche s’est ouvert sur ses difficultés avec la dépendance et son chemin vers la désintoxication lors d’une interview émotionnelle avec Maxim Martin. L’humoriste québécois très apprécié a partagé des détails poignants sur ses luttes personnelles, révélant à 7 Jours que son divorce difficile a intensifié ses problèmes de dépendance. Lors d’un échange bouleversant, Courtemanche a partagé :

« Ça n’était pas logique. J’étais sur Saint-Laurent, je consommais un shooter, du vin, du champagne, etc. Je sors dehors, mon ami fume un joint avec un ajout spécial [alors j’en prends]. Je finis dans un after-party, je prends une pilule, puis une autre, puis encore une autre À la fin de soirée je n’étais plus là ». Il a souligné la gravité de sa situation en ajoutant : «Tu sors de là et le soleil se lève, tu as le syndrôme du vampire». Ces mots dépeignent ses nuits sombres, perdues dans un brouillard de substances jusqu’à l’aube.
Le tournant décisif l’incitant à demander de l’aide fut une nuit particulièrement difficile où il consomma une quantité alarmante de drogues en présence de sa petite amie de l’époque. Un moment crucial dans son chemin vers la guérison fut sa rencontre avec un intervenant nommé Gilles, qui a profondément marqué sa vie. Courtemanche exprime sa reconnaissance en disant : « Il m’a sauvé la vie. Je lui ai dit: ”J’ai mal par en dedans mais je ne sais pas pourquoi” et il m’a répondu: ”On va le trouver”. »

 

Afficher cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Maxim Martin (@maximmartinhumoriste)

Cette confession de Michel Courtemanche n’est pas seulement une mise en garde contre les périls de la dépendance, mais aussi un message d’espoir pour ceux qui affrontent des luttes semblables. Son audace à partager publiquement ses difficultés est admirable et pourrait certainement encourager beaucoup d’autres à solliciter de l’aide. Nous lui souhaitons un parcours futur marqué par la sérénité et la guérison.
Défiler vers le haut