Tribune Tendance
En cours de lecture
Mitsou partage un message direct pour annoncer qu’elle est en deuil
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Mitsou partage un message direct pour annoncer qu’elle est en deuil

Dans un moment de profonde tristesse, Mitsou Gélinas, figure emblématique du paysage culturel québécois, a partagé un message émouvant sur les réseaux sociaux pour annoncer le décès d’un ami cher, Jean-Pierre Isaac. Connu pour son combat courageux contre la sclérose latérale amyotrophique (SLA), Jean-Pierre Isaac a laissé une marque indélébile dans le cœur de ceux qui l’ont connu, notamment Mitsou, qui a collaboré avec lui sur son premier album, El Mundo.

Jean-Pierre Isaac, un talentueux auteur, compositeur, musicien et réalisateur, a joué un rôle crucial dans le début de la carrière de Mitsou, apportant son expertise et sa passion à la création de musique qui a résonné avec tant de personnes. Son décès représente une perte significative non seulement pour Mitsou mais pour l’ensemble de la communauté musicale et artistique.

Dans son hommage, Mitsou rappelle avec affection les jours où Jean-Pierre, avec sa créativité débordante et son esprit pionnier, parcourait les rues sur sa bicyclette, transportant des vinyles de musique du monde entier, prêt à enflammer les pistes de danse avec ses découvertes. Ces souvenirs, teintés de nostalgie, évoquent l’image d’un homme débordant de passion pour la musique et la vie, malgré la maladie implacable qui l’a finalement emporté.

La SLA, une maladie dévastatrice qui attaque les cellules nerveuses du corps et réduit progressivement la mobilité physique, n’a pas pu éteindre l’esprit vibrant de Jean-Pierre. Mitsou décrit un homme qui, jusqu’à ses derniers moments, a incarné la résilience et la détermination, laissant derrière lui un héritage musical et une inspiration pour ceux qui ont eu le privilège de le connaître et de travailler avec lui.

Le message de Mitsou est un adieu touchant à un ami qui a marqué sa vie et sa carrière de manière indélébile. Elle partage ses sentiments de perte et de gratitude, reflétant le chagrin et le respect qu’elle ressent pour son collaborateur et ami. C’est un rappel poignant de la fragilité de la vie et de l’importance de chérir et célébrer ceux qui nous inspirent et nous influencent.

Voici le message que Mitsou a diffusé sur les réseaux sociaux :

Mitsou Gélinas et sa fille Stella-Rose

« Bye bye Jean-Pierre.

Le corps de maître et la peau de feu, c’était toi. Ce corps, il t’a joué un mauvais tour avec la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) qui t’a fait mener un dur combat jusqu’à ce matin.

Jean-Pierre Isaac, auteur, compositeur, musicien et réalisateur de mon premier album *El Mundo*, est décédé.

Je l’imagine encore sur sa bicyclette, un bac de lait en guise de porte-vinyle fixé à son vélo, où il déposait savamment des remix importés de partout sur la planète. Il était fier de ses recherches musicales, qui allaient faire lever le plancher de danse du Belmont. Jean-Pierre montait la côte de la rue St-André coin Ontario jusqu’à Sherbrooke en quelques secondes. Les longs cheveux au vent, il allait faire son shift de DJ jusqu’à tard, pour mieux reprendre la composition de musique le lendemain matin. Nous étions tous à sa porte, attendant qu’il crée pour nous une chanson depuis son studio du demi-sous-sol de son 4 1/2.

Ce multi-instrumentiste de grand talent était très discret, laissant toute la place aux flamboyants. Dans les dernières heures, Jean-Pierre n’a pas enfourché sa bicyclette pour nous faire danser. Il l’a fait tout au long de votre vie, sans que vous ne le sachiez. La musique de Jean-Pierre Isaac, c’était vous, c’était nous. Il ne me reste qu’à lui dire merci.

Voir aussi

Bye Bye, mon Jean-Pierre. »

À travers ses mots, Mitsou offre non seulement un hommage à Jean-Pierre Isaac mais aussi un moment de communion pour tous ceux qui ressentent sa perte, partageant la douleur mais aussi célébrant la mémoire d’un individu exceptionnel dont l’impact restera vivant dans les cœurs et à travers la musique qu’il a aidé à créer.

En ces moments difficiles, nos pensées accompagnent Mitsou ainsi que la famille et les amis de Jean-Pierre Isaac, leur souhaitant paix et réconfort face à cette perte immense. Le monde de la musique a perdu un de ses membres les plus passionnés, mais son esprit et son œuvre continueront d’inspirer ceux qui ont eu la chance de le connaître et d’apprécier son talent.

 

Défiler vers le haut