Tribune Tendance
En cours de lecture
Nouvelle hausse de tarifs à la SAQ à partir du 26 mai
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Nouvelle hausse de tarifs à la SAQ à partir du 26 mai

Sarah Saint-Pierre
428603153 973125874258721 6247501702279263835 n e1716315821420 Nouvelle hausse de tarifs à la SAQ à partir du 26 mai

À partir de dimanche, les prix de plus de 2000 produits de la Société des alcools du Québec (SAQ) vont augmenter légèrement. La hausse moyenne sera de 0,7 % pour les produits les plus courants et en approvisionnement continu. Cette information a été confirmée dans un communiqué publié mardi matin par la SAQ.

La SAQ a expliqué qu’elle a réussi à limiter cette hausse grâce à la baisse des coûts de transport maritime. « Malgré des perturbations géopolitiques et climatiques, le marché du transport maritime se stabilise. […] Les prix pour transporter les marchandises sont à la baisse, ce qui impacte favorablement le prix de détail des produits commercialisés », a-t-elle précisé.

Cependant, la SAQ a également souligné que ses fournisseurs ne sont pas épargnés par l’inflation, ce qui augmente leurs coûts. En réponse à cela, la SAQ a négocié avec ses fournisseurs pour tenter de minimiser les hausses. Sur 1377 demandes d’augmentation de prix reçues, elle en a accepté 814 après négociation.

En résumé, à partir de dimanche, voici ce qui changera pour les produits de la SAQ :

  • 469 produits verront leurs prix rester stables,
  • 935 produits connaîtront une baisse de prix,
  • 2096 produits subiront une augmentation de prix.

Malgré cette augmentation, la SAQ a fait des efforts pour limiter l’impact sur les consommateurs en réduisant les coûts de transport maritime. Les hausses de prix restent donc relativement faibles par rapport à l’inflation générale.

Pour les clients réguliers de la SAQ, il sera important de vérifier les nouveaux prix à partir de dimanche pour planifier leurs achats en conséquence. La SAQ continue de travailler pour offrir des produits à des prix compétitifs tout en tenant compte des réalités économiques actuelles.

 

Source: le journal de Montréal

Défiler vers le haut