Tribune Tendance
En cours de lecture
Pourquoi il est déconseillé de parfumer son cou ?
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Pourquoi il est déconseillé de parfumer son cou ?

Hanane Kabbab
Voici pourquoi il est deconseille de parfumer son cou 1024x666 1

Découvrez en un coup d'œil

 

Le parfum est bien plus qu’une simple fragrance ; il est une empreinte, un moyen d’expression et un complément essentiel de notre style personnel. Cependant, malgré l’universalité de ce geste quotidien, tous les usages ne sont pas recommandés. Parmi eux, l’application de parfum sur le cou, un réflexe presque automatique pour bon nombre d’entre nous, est en réalité déconseillée. Découvrons ensemble pourquoi.

La praticienne Hanna Collingwood English, au travers d’une intervention vidéo partagée sur les réseaux sociaux, met en garde contre cette pratique courante. Selon elle, les composants chimiques contenus dans les parfums peuvent rendre la peau particulièrement sensible aux effets néfastes du soleil. Les zones parfumées, notamment le cou et le décolleté qui sont fréquemment exposées aux rayons UV, risquent alors de subir des coups de soleil et de développer une hyperpigmentation. Cette sensibilisation accrue est d’autant plus préoccupante que ces effets peuvent survenir quelle que soit la saison.

Face à ces risques, il est primordial de reconsidérer notre manière de nous parfumer. Hanna Collingwood English propose une solution simple mais efficace : plutôt que de vaporiser le parfum directement sur le cou, elle suggère de l’appliquer à la base de la nuque, au niveau des racines des cheveux. Cette méthode offre un double avantage. D’une part, elle protège la peau des agressions solaires et, d’autre part, elle permet au parfum de se diffuser plus longuement, profitant de la chaleur corporelle sans risquer d’endommager la peau.

Ce conseil n’est pas anodin. Il repose sur une compréhension approfondie des interactions entre les produits cosmétiques et notre environnement. L’application de parfum sur des zones sensibles et exposées peut sembler inoffensive, mais elle peut avoir des conséquences indésirables sur le long terme. Ainsi, en adoptant des méthodes d’application plus sûres, non seulement nous protégeons notre peau, mais nous optimisons également la tenue de notre parfum favori.

L’alerte de Hanna Collingwood English nous rappelle l’importance d’être attentifs aux produits que nous utilisons et à la manière dont nous les appliquons. En matière de parfum, comme pour tout autre produit cosmétique, la prudence est de mise. Il s’agit de choisir des gestes qui valorisent non seulement notre identité olfactive, mais qui préservent aussi notre bien-être cutané.

En conclusion, la prochaine fois que vous atteindrez votre flacon de parfum, rappelez-vous qu’un petit changement dans votre routine peut faire une grande différence pour votre peau. Et qui sait, peut-être découvrirez-vous une nouvelle manière de profiter de votre fragrance préférée, à la fois sûre et durable.

 

 

 

Défiler vers le haut