Tribune Tendance
En cours de lecture
Quels sont les premiers signes d’un AVC un mois avant l’attaque?
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Quels sont les premiers signes d’un AVC un mois avant l’attaque?

L’AVC, 3ème Cause de Mortalité : Les Signes Précurseurs un Mois Avant l’Attaque

L’accident vasculaire cérébral (AVC) demeure l’une des principales causes de décès dans le monde, classé au troisième rang. Cet événement, souvent imprévisible et potentiellement dévastateur, peut survenir soudainement, mais des signaux précurseurs peuvent parfois se manifester près d’un mois avant qu’une attaque ne survienne. Il est crucial d’être attentif à ces signes avant-coureurs qui pourraient signaler un risque imminent d’AVC.

Les 10 Signes Précurseurs d’un AVC un Mois Avant l’Attaque :

1) Fatigue Inexpliquée :

Une fatigue persistante sans cause évidente peut être un signe précoce. Si vous vous sentez constamment épuisé(e) même après un repos adéquat, cela pourrait être un signal à ne pas ignorer.

2) Maux de Tête Récurrents :

Des maux de tête inhabituels, intenses ou récurrents peuvent être un indicateur. Des migraines sévères ou des douleurs inexpliquées doivent être évaluées par un professionnel de la santé.

3) Troubles Visuels :

Des perturbations visuelles telles que vision floue, vision double ou perte de vision partielle peuvent être un signe avant-coureur. Ces altérations visuelles soudaines doivent être prises au sérieux.

4) Engourdissement ou Faiblesse :

Une sensation d’engourdissement ou de faiblesse, en particulier sur un côté du corps, peut survenir. Si cela se produit subitement, cela pourrait être un signal d’alerte.

5) Difficultés de Parole ou Confusion :

Des difficultés à parler, à trouver les bons mots ou à comprendre la parole des autres peuvent précéder un AVC. La confusion soudaine est également un symptôme à considérer sérieusement.

6) Vertiges ou Perte d’Équilibre :

Des épisodes de vertiges sévères ou une perte d’équilibre inexpliquée peuvent être précurseurs d’un AVC. Ces sensations inhabituelles doivent être signalées à un professionnel de la santé.

7) Troubles du Sommeil :

Des changements soudains dans les habitudes de sommeil, tels que l’insomnie ou des difficultés à rester endormi(e), peuvent également être des signes avant-coureurs.

8) Problèmes de coordination :

Une perte de coordination ou des difficultés à manipuler des objets peuvent survenir.

Voir aussi

9) Troubles de la mémoire ou de la pensée :

Des difficultés inhabituelles à se souvenir ou à penser clairement peuvent être observées.

10) Sensibilité accrue à la lumière ou aux bruits :

Une hypersensibilité sensorielle peut être un indicateur.

En présence de l’un ou de plusieurs de ces signaux, il est primordial de consulter immédiatement un médecin. La reconnaissance précoce de ces signes augmente les chances de prévenir un AVC ou de réduire ses effets dévastateurs.

En effet, la sensibilisation à ces signes précurseurs est essentielle pour sauver des vies. Partagez cet article pour informer vos proches et contribuer à sensibiliser davantage à ces signes avant-coureurs cruciaux.

N.B. : Cet article fournit des informations générales et ne remplace en aucun cas l’avis médical. En cas d’urgence ou de symptômes préoccupants, veuillez consulter un professionnel de la santé qualifié sans délai.

N’hésitez pas à partager cet article pour informer et sensibiliser sur les signes avant-coureurs de l’AVC. Votre partage peut faire la différence !

Défiler vers le haut