Tribune Tendance
En cours de lecture
Rappel de Plus de 125 000 Voitures pour Défaut de Sécurité
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Rappel de Plus de 125 000 Voitures pour Défaut de Sécurité

Sarah Saint-Pierre
pexels david viorel 1058126624 20480766 Rappel de Plus de 125 000 Voitures pour Défaut de Sécurité

Un rappel massif de véhicules vient d’être annoncé, affectant plus de 125 000 voitures en raison d’un défaut critique du système d’avertissement des ceintures de sécurité. Ce problème, découvert récemment, touche divers modèles produits sur une période de plus de dix ans, mettant en lumière une faille potentiellement dangereuse pour les conducteurs et les passagers.

L’Administration nationale américaine de la sécurité routière (NHTSA) a précisé dans un rapport que “les signaux de rappel de boucler la ceinture de sécurité ne sonnaient pas et ne s’affichaient pas”, créant ainsi un risque accru de blessures en cas d’accident. Ce rappel concerne les modèles fabriqués entre 2012 et 2024, qui ne respectent pas les exigences fédérales en matière de sécurité.

En avril dernier, Tesla a réalisé que le voyant d’avertissement, censé s’allumer et émettre un son si le conducteur n’était pas attaché, pourrait être défectueux dans certains modèles. La NHTSA a souligné que cela “augmente le risque de blessure en cas de collision”. Malgré cela, au 28 mai, Tesla n’avait été informé d’aucune “collision, décès ou blessure” liée à ce problème.

Pour remédier à cette situation, Tesla prévoit de déployer une mise à jour logicielle en juin. Cette mise à jour ajustera le système d’alerte pour qu’il se base uniquement sur la boucle de la ceinture de sécurité du conducteur, plutôt que sur un capteur de poids du siège. Cette approche par mise à jour logicielle permet à Tesla de corriger le problème à distance, évitant ainsi à de nombreux propriétaires de devoir se rendre en concession.

Ce rappel s’ajoute à une série de précédents problèmes de sécurité pour Tesla. En janvier, la compagnie avait rappelé 200 000 véhicules en raison d’un dysfonctionnement logiciel pouvant obstruer la visibilité des conducteurs lors de la marche arrière. En avril, Tesla avait également dû rappeler 3 878 Cybertrucks en raison d’un problème avec le coussinet de la pédale d’accélérateur qui risquait de se détacher.

En plus de ces rappels, Tesla fait l’objet d’une enquête depuis le mois dernier pour évaluer si ses mesures de protection du pilote automatique sont suffisantes après une série d’accidents. Cette enquête en cours pourrait avoir des implications supplémentaires pour la marque.

En conclusion, Tesla se trouve confronté à un nouveau défi avec ce rappel massif de véhicules. La mise à jour logicielle prévue pour juin devrait résoudre le problème du système d’avertissement de ceinture de sécurité, assurant ainsi la conformité des véhicules aux normes de sécurité fédérales et renforçant la sécurité des conducteurs et des passagers.

Source: Journal de Montréal et Pigeonqc
Défiler vers le haut