Tribune Tendance
En cours de lecture
Tim Hortons face à une poursuite de 19 millions par ses franchisés du Québec
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Tim Hortons face à une poursuite de 19 millions par ses franchisés du Québec

Des propriétaires de Tim Hortons au Québec réclament près de 19 millions de dollars à leur maison mère, les accusant de nuire à leurs profits en ne relevant pas assez les prix pendant une période de forte inflation.

Ces propriétaires, qui gèrent 44 établissements dans diverses régions, soutiennent que les stratégies de tarification de l’entreprise ne se sont pas ajustées correctement aux fluctuations économiques, entraînant une baisse de la rentabilité dès 2019.

La plainte, qui a été déposée en justice, fait valoir que Tim Hortons fixe à la fois le coût des matières premières et le prix de vente, ce qui a conduit à des problèmes pour les franchisés. En plus, le programme de fidélité “FidéliTim”, qui récompense les clients réguliers, aurait compliqué les opérations quotidiennes et ralenti le service, en particulier au service au volant, selon les franchisés.

Facebook de Tim Hortons

Malgré plusieurs tentatives de communication avec la direction de Tim Hortons, incluant un courriel en juin 2019, une lettre en avril 2021, et une lettre collective en février 2022 exprimant leurs préoccupations, les franchisés estiment leurs pertes à plus de 18,9 millions de dollars. Ils demandent donc à être remboursés intégralement.

Le dossier est pris en charge par le cabinet d’avocats Cain Lamarre à Montréal.

En réponse, Tim Hortons a annoncé son intention de se défendre contre ces accusations qu’elle juge infondées. « Les franchisés exploitent l’un des concepts de restauration les plus rentables et les plus appréciés au Canada et au Québec », a déclaré l’entreprise, mettant en avant la rentabilité de son modèle d’affaires pour ses franchisés.

La société rappelle également que, malgré les plaintes, de nombreux franchisés continuent d’investir dans le réseau, soulignant la possibilité de profits importants.

Voir aussi

Récemment, Tim Hortons a rapporté une augmentation de 6,8 % des ventes dans ses établissements ouverts depuis au moins un an pour le troisième trimestre, comparativement à une hausse de 9,8 % l’année précédente, indiquant une performance positive malgré les défis soulevés par les franchisés québécois.

 

Source : La Presse

Défiler vers le haut