Tribune Tendance
En cours de lecture
Un incident dû à un élève « désorganisé » ferme l’école primaire de Sainte-Luce
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Un incident dû à un élève « désorganisé » ferme l’école primaire de Sainte-Luce

Sarah Saint-Pierre
405935606 865336165592678 4395629032059239487 n

L’école primaire Bois-et-Marées à Sainte-Luce, après avoir été le théâtre d’un incident inhabituel causé par un élève, annonce sa réouverture ce lundi. L’incident, survenu mardi dernier avant midi, a vu cet élève répandre une fine poudre jaune partout dans l’établissement en vidant des extincteurs d’incendie.

Cela a nécessité l’évacuation immédiate des lieux et l’intervention de la Sûreté du Québec. La poudre, bien que non toxique, a engendré une opération de nettoyage complexe menée par des équipes spécialisées.

La situation a conduit à la fermeture de l’école et du service de garde associé pour plusieurs jours, obligeant les enfants à être temporairement relogés dans l’église municipale. Zoé Ross-Lévesque, la coordonnatrice aux communications du Centre de services scolaire des Phares, a communiqué via courriel que tous les efforts étaient mis en œuvre pour assurer le retour à la normale dans les meilleurs délais. Elle précise :

« Nous comprenons que ces derniers jours ont pu être source d’inquiétude, mais nous voulons vous assurer que nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et le bien-être de nos élèves et de notre personnel ».

En plus du nettoyage, l’école s’est engagée à fournir un soutien psychologique aux élèves affectés par cet incident. Des ressources spécialisées seront présentes dès lundi pour accompagner les enfants dans le besoin.

Pour les parents souhaitant récupérer des affaires scolaires, une session a été organisée ce vendredi, permettant l’accès aux casiers des élèves. Zoé Ross-Lévesque encourage également les parents à être vigilants :

« Lundi, tout sera en place pour assurer la sécurité des élèves et du personnel. Nous encourageons les parents à rester attentifs aux signes que pourraient présenter les enfants qui ne se sentent pas bien. Si votre enfant présente des manifestations à l’inhalation de la poudre non toxique, nous les invitons à communiquer avec Info Santé ou leur médecin ».

Cependant, cette réouverture ne met pas fin aux interrogations de la communauté en ligne, où certains commentaires expriment confusion et inquiétude. Un internaute écrit :

« Ben bizarre ça, il fait des mauvais coups et il est désorganisé du coup pas responsable à son âge! C comme genre un peu flou pour moi! ».

Un autre s’interroge : « Il arrive quoi avec ce garçon “désorganisé” ?? Et ses parents ?? ».

Cette réouverture marque la fin d’une semaine perturbée pour la communauté éducative de Luceville, qui peut désormais envisager un retour progressif à la normale dans un environnement sécurisé et attentif à la santé de ses élèves, tout en répondant aux préoccupations persistantes de certains membres de la communauté.

Source: radio-canada et journal le soir

Défiler vers le haut