Tribune Tendance
En cours de lecture
Un Juge Exaspéré par le Conflit Judiciaire Entre Anciens Participants d’Occupation Double
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Un Juge Exaspéré par le Conflit Judiciaire Entre Anciens Participants d’Occupation Double

Hanane Kabbab
Capture decran 2024 06 04 100801 Un Juge Exaspéré par le Conflit Judiciaire Entre Anciens Participants d'Occupation Double

Le Conflit Judiciaire entre PH Cantin et Jessie Nadeau Irrite le Juge

 

 

Le débat judiciaire entre les anciennes vedettes de téléréalité, Pascal-Hugo Caron-Cantin (PH Cantin) et Jessie Nadeau, est devenu un véritable casse-tête pour le juge Alain Michaud, en charge de l’affaire. Les deux personnalités, connues pour leur participation à « Occupation double Bali » en 2017, et leur collaboration ultérieure sur le projet « Végane, mais pas plate! », sont désormais plongées dans une bataille judiciaire suite à leur séparation.

 

 

Le conflit a pris une tournure publique en décembre 2021, lorsque Jessie Nadeau a accusé son ex-conjoint de violence conjugale dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. En réponse, PH Cantin a lancé une poursuite pour diffamation, réclamant 205 000 $ à son ancienne partenaire. De son côté, Jessie Nadeau a rétorqué par une demande reconventionnelle de près de 140 000 $, exacerbant le conflit en demandant une extension de l’audience de 5 à 9 jours.

 

 

Cette modification a visiblement agacé le juge Michaud qui a exprimé son mécontentement avec véhémence : « Personne dans le district de Québec n’a droit à 5 jours pour un dossier d’un enjeu privé et limité comme ça. Vous savez, ce n’est pas de la téléréalité, c’est le système de justice. Pensez-vous que la Cour supérieure a le moyen d’affecter des ressources à tous ses dossiers, comme au vôtre? Jamais de la vie. »

 

 

L’ajout de l’entreprise “Végane, mais pas plate” dans la procédure judiciaire, augmentant ainsi la compensation demandée de 7500 $, a également été critiqué par le juge : « C’est écrit où dans le Code de procédure? Faudrait qu’on suive le livre de recettes un peu, là! Tout ça pour 7500 piasses, en plus. En tout cas, je ne comprends rien. Peut-être que je ne sais pas lire le Code. »

 

 

Au vu des complications récentes, le procès ne semble pas pouvoir se tenir avant le début de l’année prochaine, laissant les parties dans un état d’incertitude et de frustration. Le juge Michaud a clairement exprimé son irritation face à ce qu’il considère comme une dilapidation des ressources judiciaires pour un conflit qui, selon lui, devrait être résolu plus simplement et rapidement.

 

 

Cette affaire continue de captiver l’attention, non seulement pour ses implications judiciaires mais aussi pour les personnalités publiques impliquées.

 

 

Défiler vers le haut