Tribune Tendance
En cours de lecture
Une cyberattaque provoque la fermeture immédiate d’un collège à Montréal
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Une cyberattaque provoque la fermeture immédiate d’un collège à Montréal

Sarah Saint-Pierre
Design sans titre 29

Le Collège Ahuntsic, situé dans le nord de Montréal, a été contraint de fermer ses portes jeudi en raison d’une alerte concernant une possible cyberattaque détectée mercredi soir. Cette décision affecte l’ensemble des 10 500 étudiants de l’établissement, ainsi que les activités d’enseignement régulier et de formation continue.

La direction a émis une consigne stricte à tous les étudiants et employés, leur demandant de s’abstenir d’utiliser les ordinateurs et postes de travail du collège jusqu’à nouvel ordre. Seuls les membres du personnel essentiels tels que la sécurité, la maintenance, et l’informatique sont requis sur place pour gérer la crise.

Sophie Beauregard, conseillère en communication au Collège Ahuntsic, a partagé lors d’une interview avec Radio-Canada que la menace a été prise au sérieux dès les premières indications. “Hier, tous les systèmes ont été alertés comme quoi nous avions une attaque qui se préparait dans nos réseaux et nos systèmes,” explique-t-elle.

Elle ajoute que “notre équipe de la direction des ressources informatiques a vu comme tous les voyants au rouge. De façon préventive, on a tout fermé. Aussitôt que l’on constate ça, le protocole à appliquer, c’est de tout fermer les systèmes.”

Les efforts sont actuellement concentrés sur la compréhension et l’identification du problème afin de pouvoir rétablir les opérations normales aussi rapidement que possible. La direction espère une reprise des activités dès que la situation sera sous contrôle.

Cette interruption survient à un moment critique, juste avant le début des examens, ajoutant un stress supplémentaire pour les étudiants qui pourraient avoir à revenir pour reprendre leurs examens si la situation ne se résout pas rapidement. La direction assure toutefois que tous les cours ou examens annulés seront repris.

Cet incident s’inscrit dans un contexte plus large où les établissements éducatifs au Québec ont été fréquemment ciblés par des cyberattaques. Cela comprend le Cégep régional de Lanaudière, qui a également dû suspendre ses cours récemment, ainsi que plusieurs autres cas au cours des dernières années impliquant des collèges et universités qui ont dû faire face à des intrusions informatiques et des vols de données.

Pour l’instant, il n’y a pas d’indications claires reliant cette cyberattaque à d’autres incidents similaires, mais l’accumulation de tels événements souligne l’importance croissante de la cybersécurité dans le secteur de l’éducation. Le gouvernement du Québec a également été touché par de telles vulnérabilités en décembre 2021, ayant dû fermer près de 4000 sites Internet gouvernementaux suite à une faille de sécurité.

La situation actuelle au Collège Ahuntsic est donc un rappel crucial de la vulnérabilité des institutions à ces menaces et de la nécessité de maintenir des protocoles de sécurité informatique robustes pour protéger les données et la continuité des opérations éducatives.

Source: TVA Nouvelles et Radio-Canada
Défiler vers le haut