Tribune Tendance
En cours de lecture
Valérie Plante s’attaque à la cuisson traditionnelle des bagels et des pizzas
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Valérie Plante s’attaque à la cuisson traditionnelle des bagels et des pizzas

Alie St-Pierre
434978834 997838748369832 3434009476524057962 n e1713483159912

Mardi dernier, l’administration dirigée par la mairesse Plante a annoncé qu’elle proposera un nouveau règlement d’ici la fin de l’année pour réguler l’usage des fours à bois, y compris ceux utilisés dans les pizzerias et les ateliers de bagels.

Les normes concernant les émissions polluantes touchent déjà plusieurs secteurs tels que le transport, l’industrie et le chauffage au bois. Marie-Andrée Mauger, responsable de l’environnement, a souligné devant le conseil municipal que « la prochaine étape c’est la cuisson au bois ». Elle a également mentionné que « la pandémie a ralenti le processus », en réponse à un citoyen préoccupé par les délais de mise en place de ce règlement. Elle a précisé que l’objectif pour 2024 est de présenter un projet de réglementation en collaboration avec la Communauté métropolitaine de Montréal.

Cette initiative de resserrer les règles suscite des préoccupations chez les propriétaires d’établissements qui utilisent le bois comme source de cuisson.

pexels photo 905847

Les fours à bois, bien qu’ils confèrent une saveur distincte et appréciée aux aliments comme les pizzas et les bagels, posent également des défis environnementaux significatifs. Ces fours émettent divers polluants, notamment des particules fines, du monoxyde de carbone et des composés organiques volatils, qui peuvent contribuer à la pollution de l’air et exacerber des problèmes de santé publique comme les maladies respiratoires. La régulation de ces émissions s’inscrit donc dans un effort plus large pour améliorer la qualité de l’air urbain et protéger la santé des citoyens.

Source: La Presse

Défiler vers le haut