Tribune Tendance
En cours de lecture
Vertiges au réveil quelles en sont les causes possibles ?
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Vertiges au réveil quelles en sont les causes possibles ?

Sophie Demers
pexels andrea piacquadio 3768582

La cause la plus courante des vertiges au réveil est l’hypotension orthostatique. Celle-ci survient lorsque l’on passe de la position couchée à la position debout, entraînant un afflux de sang vers les jambes par effet gravitationnel. Normalement, le corps s’adapte pour stabiliser la tension artérielle, mais cette adaptation peut échouer en cas d’hypotension orthostatique, provoquant alors une baisse soudaine de la tension.

Cette diminution de tension est la responsable des sensations de vertige ou d’étourdissement, et peut même parfois entraîner des évanouissements ou des chutes. Les personnes âgées et les femmes enceintes sont particulièrement susceptibles de souffrir d’hypotension orthostatique. D’autres causes, comme la maladie de Ménière ou des problèmes de l’oreille interne, peuvent aussi provoquer des vertiges, particulièrement le matin en se levant à cause du changement de posture.

L’hypoglycémie est une autre cause possible de vertiges matinaux. Les personnes diabétiques peuvent également expérimenter fréquemment l’hypotension orthostatique. Enfin, les malaises vagaux, caractérisés par des sensations de vertiges lors du lever, sont aussi une manifestation possible.

pexels karolina grabowska 5979732 scaled

Que faire en cas de vertiges matinaux ? Pour les personnes sujettes aux vertiges au réveil, il est recommandé de se lever très progressivement. Il convient de passer de la position couchée à la position assise pendant quelques minutes avant de se mettre debout. Il peut aussi être bénéfique de lever légèrement les jambes avant de se lever pour limiter l’afflux sanguin vers les membres inférieurs. Une bonne hydratation est essentielle pour prévenir ces épisodes.

Faut-il consulter un médecin ? Si les vertiges matinaux sont fréquents, une consultation médicale est nécessaire pour en déterminer la cause. L’hypotension orthostatique peut être diagnostiquée par des mesures de la tension artérielle en position allongée et debout, effectuées à plusieurs reprises. Si l’hypotension orthostatique est confirmée, il est important de vérifier si des médicaments en sont la cause, notamment ceux utilisés pour traiter l’hypertension, et d’ajuster le traitement si nécessaire. Pour les vertiges qui pourraient être liés à un problème de l’oreille interne, une consultation ORL est conseillée. Un bilan biologique peut également être réalisé pour détecter d’éventuelles anémies, carences ou déséquilibres glycémiques.

Source: Tsante

Défiler vers le haut