Tribune Tendance
En cours de lecture
Voici le type de chocolat à éviter selon un nutritionniste
Tribune Tendance
Tribune Tendance

Voici le type de chocolat à éviter selon un nutritionniste

On dit souvent que le chocolat, consommé avec parcimonie, peut être bénéfique pour la santé. Cependant, pendant les fêtes de Pâques, une variété spécifique de chocolat, très prisée, pourrait ne pas être aussi saine qu’on le pense. Le nutritionniste Raphaël Gruman nous éclaire sur ce sujet.

Bien que le chocolat soit parfois vu d’un mauvais œil dans le cadre d’un régime alimentaire, il possède des qualités nutritionnelles non négligeables et figure parmi les douceurs favorites en France, avec une consommation régulière. Les périodes festives comme Noël, la Saint-Valentin et surtout Pâques voient une augmentation significative de la consommation de chocolat, souvent au-delà de la quantité journalière recommandée, ce qui peut présenter un risque pour la santé.

Durant la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques, les participants sont à la recherche de chocolats, certains étant meilleurs pour la santé que d’autres. Raphaël Gruman, dans une interview pour aufeminin, met en garde contre le chocolat blanc. Selon lui, le chocolat blanc ne mériterait pas vraiment son nom car il ne contient pas de pâte de cacao, élément central du chocolat traditionnel. “Ça ne s’appelle même pas chocolat, il n’y a rien de chocolat là-dedans”, précise-t-il, soulignant qu’il s’agit plus d’une confiserie sans réel bénéfice nutritionnel, contrairement aux chocolats noir et au lait, riches en antioxydants et en substances bénéfiques pour le moral.

Le problème majeur du chocolat blanc réside dans sa composition, riche en graisses et en sucres. Cette composition le rend particulièrement malsain, même en petites quantités, augmentant considérablement l’apport journalier en sucre. Par conséquent, la vigilance est de mise avec le chocolat blanc, davantage qu’avec les chocolats au lait ou noir.

Voir aussi

En termes de consommation, si un maximum de 4 carrés de chocolat noir est acceptable par jour, le chocolat blanc, en raison de sa teneur élevée en sucre et en graisses, devrait être limité à un maximum d’un carré et demi par jour pour éviter les excès. Cette recommandation est appuyée indirectement par Jacques Xie, coach en nutrition, qui souligne que quatre carrés de chocolat blanc suffisent à dépasser le quota journalier de sucre recommandé pour la santé. Un point à garder à l’esprit, notamment durant le week-end de Pâques.

Défiler vers le haut